Le 1er Forum Dentaire Marocain

La Médecine Dentaire au Maroc
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 AMO, apport à la dentisterie au Maroc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dr. Abdelghani SMOUNI
Admin
avatar

Nombre de messages : 37
Localisation : Casablanca, Maroc
Date d'inscription : 09/09/2005

MessageSujet: AMO, apport à la dentisterie au Maroc   Mer 9 Nov à 16:33

J'aime bien savoir l'avis des dentistes à propos de leurs attentes de l'application de l'AMO..
Que ce soit dans sa phase initiale transitoire (prochaines 5 années) ou bien dans sa phase terminales (après la phase transitoir)..
A vous la parole...
Merci et bon courage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://smouni.new.fr
hbenbrahim



Nombre de messages : 7
Localisation : casablanca
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: AMO   Mer 16 Nov à 19:15

indirectement l’instauration de l’amo aura forcement des effets positifs sur notre pratique quotidienne. car, le poids financier des lourdes maladies qui pèsent sur les malades ( cardiopathies, diabète, néphropathies, hospitalisations, maladies chroniques ,etc ; ) pourra enfin être alléger . Les patients seront libérés partiellement de leur fardeau financier et feront de leur mieux pour, enfin, penser à leurs dents.
Pour les gens normaux qui ne sont pas atteints de ces maladies, ils seront plus rassurés par le nouveau système (quoi que…) et ils pourront eux aussi débourser d’avantage de l’argent pour les soins dentaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dr. Abdelghani SMOUNI
Admin
avatar

Nombre de messages : 37
Localisation : Casablanca, Maroc
Date d'inscription : 09/09/2005

MessageSujet: Re: AMO, apport à la dentisterie au Maroc   Jeu 17 Nov à 18:03

J'adhère parfaitement à votre avis sur l'apport indirect de l’AMO sur notre profession, à travers un soulagement des budgets des foyers marocains. Mais j’ai des réserves concernant la méthodologie suivie par le gouvernement pour l’application de l’AMO. Après que personnellement, j’ai affiché un optimisme sur l’adoption de la loi 65-00de l’AMO… j’ai des réserves (et en tous cas je ne suis pas pessimiste) concernant les textes d’application :
- le non respect des organismes gérants (CNSS + CNOPS) du cahier de charge de la loi AMO que sur le plan redressement, cession des activités de soins par ces organismes (directes ou indirectes)… et l’exclusion totale du secteur privé (assurances privées), alors qu’on pourrait très bien les intégrées sous un cahier de charge à respecter, (si par ex. elles refusent de rembourser des maladies antérieures à la date d’embauche du salarié, on peut les obliger à travers un CC) enfin de compte, je trouve que le secteur privé (même dans le secteur social) respecte mieux les CC que les intervenants publics (les ex ; ne manquent pas)…
- les déclarations des responsables de ses organismes sur l’insuffisance des fonds, comme si on prépare l’opinion public à un échec de l’opération… tout en sachant qu’ils présentent des situations déficitaires et mal gérées des produits sociaux qu’ils gèrent depuis création.
- l’application des textes a pris le temps max pour entrer en vigueur en expirant les délais. Et les prélèvements ont commencé dès le mois 08/05 alors que les 1ers traitements de dossier vont commencés vers 06/06 (8mois de retard dès le départ, le système est à jour pr prélever les cotisations et il prend 8 mois pr commencer à traiter les dossiers)
- la différence des taux de remboursement entre les actes effectués dans le secteur privé et celui public… ce qui entravera le libre choix du patient de son médecin traitant ce qui est contraire à la déontologie d’exercice de la médecine. Je ne crois pas que cette clause améliorera les conditions des hôpitaux publics (pr des raisons que vous connaissez sûrement).
- en ce qu’est concerne la liste des maladies qui vont être traitées en premier temps (un temps de 5 ans renouvelable), elle est très subjective et concerne que peu de gens : une maladie peu coûteuse pour la CNSS est très coûteuse pour un salarié touchant un salaire minimal… une maladie sévère était une maladie moins sévère… peut être à l’origine une maladie « banale »… par ex. si le patient « veut » être remboursé il faut que aura un asthme sévère et développera des crises souvent si il suit bien son ttt de fond, il ne sera pas remboursé… ceci me ramène sur la négligence d’un chapitre important totalement négligé par les décrets les concepteurs de cette loi, en occurrence la prévention dans tous ses niveaux : I, II et/ou IIIaire : quand tu traite une maladie tu évite une autre plus grave et ainsi de suite… il vaudrait mieux aussi rembourser le patient ayant une maladie « simple » qui peut être à tout moment en devenir sévère et fatale. Et même j’irai plus loin et demander le remboursement de « l’absence de la maladie » : où sont les vaccins de la liste remboursable.
Si je suis convaincu que l’AMO apportera bcp à nos patients surtout ceux qui présentent des maladies sévères pour le moment, je suis convaincu que si le gouvernement a géré le dossier autrement, l’AMO apportera ENORMEMENT à nos patients.

Merci pour ton apport pertinent comme tjs, et aussi pour ta participation effective dans tous nos forums
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://smouni.new.fr
dani

avatar

Nombre de messages : 18
Localisation : casablanca
Date d'inscription : 21/11/2005

MessageSujet: Assurance Maladie Obligatoire   Ven 25 Nov à 15:41

tout d'abord, je félicite toux ceux qui ont participer à la contribution de ce travail, qui va certes nous aider à améliorer la dentisterie au Maroc pour assurer une bonne qualité des soins et un meilleur confort de nos patients et bien sûr avant tout: le notre, en dépit des mauvaises conditions qu'on doit surmonter et chacun de sa propre manière Smile

Bon, revenons à notre sujet. Je partage avec vous tous les points que vous venez d'énocer. Mais, je me contente de vous dire: restez quand même optimiste car c'est déjà mieux que rien malgré qu'on a trop attendu pour l'exécution de ce régime (chose qui est malheureusement normal dans notre contexte marocain avec le déroulement des procédures administratives Sad ), et je pense que c'est la cause de l'imperfection de l'application de l'AMO. Espérant qu'il y aura prochainement un suivi et une bonne réevaluation du système afin d'éxaucer tous les besoins.

Tout de même, jai une petite question à vous poser. Concernant le taux de contisation fixé à l'employeur qui a sous charge des crédits à rembourser, les organismes CNSS et CNOPS prennent en considération sa charge ou alors le taux reste fixe par rapport au montant mensuel global?? confused

Bon courage et bonne continuation Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.blog.ma/ismadan
Dr. Abdelghani SMOUNI
Admin
avatar

Nombre de messages : 37
Localisation : Casablanca, Maroc
Date d'inscription : 09/09/2005

MessageSujet: Re: AMO, apport à la dentisterie au Maroc   Ven 25 Nov à 18:09

Salam
En tous les cas, même si j'ai des réserves concernant ce régime, j'ai aussi un optimisme et surtout un espoir...
Mais en voyant la façon avec la quelle ceux qui nous gouvernent pensent, et entrent dans des projets purement politiques soient devant l'opinion publique ou devant la communauté internationale, je suis plutôt pessimiste…
Je m’explique, par exemple émanant de notre domaine, c’est malheureux de voir que le ministère de la santé intègre des dentistes ou des médecins pour des années et les affectent dans des sites qui n’ont pas l’infrastructure nécessaire pour qu’ils travaillent... Alors ils passent des années avant que la situation ne se débloque soit par une réaffectation à un autre site soit par la mise en place de l’infrastructure… et dans d’autres sites c’est l’inverse qui se passe… On laisse le médecin ou le dentiste y pourrir et un budget qui s’envole… et tous ça pour que Mr. Le Ministre se permet à la fin de l’année et à la fin de son mandat de dire on a affecté tant de médecins ici, tant de bloc opé ici, tant de salles de radios ici et là-bas… il n’y même pas une coordinance entre les directeurs des ministres… j’ai l’impression que chacun travaille dans son petit coin…. Et les exemples de la mauvaise gouvernance sont multiples…
Je critique le système car je l’ai vécu depuis mon enfance jusqu’à l’âge de 21 ans, j’ai été l’un des « ayants droit » de l’assurance maladie à travers CNOPS… et j’ai une idée (à travers mon père bien sûr » sur le traitement de CNOPS des dossiers… la plupart des dossiers ont resté sans traitement… on prends même pas la peine de répondre et dire aux « ayants droit » le sort du dossier… alors que tous les fonctionnaires subissent les prélèvements dus au CNOPS à la fin du mois à la source sans retard… Cet organisme a subi pendant des décennies des réformes sans jamais aboutir à des résultats… je crois que maintenant on va lui rajouter des adhérents en doublant le nombre sans une politique de structuration claire et transparente, on va lui doubler que les problèmes vécus.
Si on veut vraiment le structurer, on aurait dû recourir à des experts et des agences d’audit spécialisés dans les domaines de diagnostic de telles structures.
Dans la presse, et même dans une interview télévisé, le directeur général CNOPS a précisé que l’importante restructuration de CNOPS passe par une informatisation de la structure… oui, je ne comprends pas cette démarche, que va faire un agent CNOPS devant un PC si le gros problème est celui d’un déséquilibre entre les recettes et les dépenses… Et la façon avec laquelle on a géré ce déséquilibre pendant des années au CNOPS et maintenant on l’a adopté pour l’AMO, est celle de se contenter des maladies lourdes… pour l’AMO, ils nous disent que c’est une étape transitoire, mais ça fait longtemps qu’elle dure au CNOPS.
Pour la CNSS, elle a réalisé des excédants énormes sur les produits à sa charge depuis sa création (surtout les allocations familiales), pas avec une bonne gestion mais par le non paiement des ayants droit… et tout le monde sait l’importance de détournements de fonds qui ont découlés de cette mauvaise gestion… tout en sachant que les responsables sont encore libres !!!!?????
Je ne suis pas pessimiste, mais j’ai des réserves concernant l’AMO… et j’espère que ceux qui ont pensé à son application en premier temps, et qui sont les mêmes qui ont tardé à élaborer ses décrets d’application en second temps, et en troisième temps viennent ensuite se précipiter (comme par hasard !!) juste avant les législatives de 2007 pour accélérer son application (alors que la conjoncture macro-économique du 3ème tps est pire que celle du 2nd tps)… ont aucune volonté de prendre appui sur son lancement pour avoir des postes gouvernementaux, avec des chiffres qui sont erroné et ne reflètent pas le vécu du citoyen marocain « assuré » obligatoirement et remboursé « facultativement » selon la volonté des gérants de l’AMO …. Et sont loin de calculs personnels et pensent sérieusement à l’intérêt général. Ou bien l’utiliser pour orner la vitrine du pays devant les étrangers, alors que le citoyen marocain ne ressent qu’à ce qui est palpable sur sa vie et son bien être… et c’est ça l’un des grands problèmes des gouvernements des tiers monde, ils font des projets pour faire plaisir aux organismes internationaux (banque mondial, ONU…), au lieu de faire l’intérêt de son citoyen son premier champ de bataille… et récolter après les applaudissements des pays développés.
Allah Al Mouïne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://smouni.new.fr
guertoumy



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: AMO, apport à la dentisterie au Maroc   Sam 12 Jan à 12:10

JE SUIS VRAIMENT DESOLE D ENTENDRE QUE L AMO VA CONTRIBUER A L AMELIORATION DE L ETAT DE SANTE DE NOS PATIENTS.AVEZ-VOUS OUBLIE QU IL NE REMBOURSE QUE JUSQU A L AGE DE 12 ANS.OU EST-CE QU ON TROUVE PAREIL CONDITION? EN PLUS LES TAUX DE REMBOURSEMENT MINABLES A MON AVIS LORSQ ON DECIDE DE REMBOURSER.JE SAIS PAS MAIS C L ARNAQUE DES DEUX DERNIER ET PROCHAIN SIECLE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dr. Abdelghani SMOUNI
Admin
avatar

Nombre de messages : 37
Localisation : Casablanca, Maroc
Date d'inscription : 09/09/2005

MessageSujet: AMO   Sam 12 Jan à 15:26

En grande partie, c'est la vérité... après presque une année c'est une affaire d'arnaque, puisque j'ai eu un patient qui presque toutes les maladies lourdes qui décrivent Cardiopathe, DID, IRC... et lorque'on j'ai lui fait un devis pour PAT pour qu'il puisse retrouver un peu sa fonction de mastication et aspect facial correct.... au guichet (CNSS) on a refusé de prendre le devis, alors que les responsables nous disent dans leurs conférences que les soins bucco-dentaires sont pris en charge pour les personnes ayant les 41 maladies...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://smouni.new.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: AMO, apport à la dentisterie au Maroc   

Revenir en haut Aller en bas
 
AMO, apport à la dentisterie au Maroc
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Etablissements Militaires au Maroc.
» Liste des écoles de Commerce au Maroc
» Ceratodus Maroc
» [HEPM] Hautes Etudes Polytechniques Maroc (privé) Demande d'infos svp
» EGE, Une nouvelle Grande Ecole, pour un Nouveau Maroc

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le 1er Forum Dentaire Marocain :: Vie pratique au cabinet dentaire :: Assurance Maladie Obligatoire-
Sauter vers: